Tout ce que vous devez savoir sur les nids de poule

Tout ce que vous devez savoir sur les nids de poule

Qu’est-ce qu’un nid-de-poule ?

Un nid de poule est un trou dans une chaussée, un trottoir ou un parking causé par la désintégration du support enrobé de la surface. On en trouve couramment sur les voies ou les parkings mal entretenus. Le mot vient littéralement des poules qui avaient tendance à s’installer dans les trous des chemins, avant que les routes ne soient bitumées.

Comment se forment les nids-de-poule ?

L’eau et les variations de ses formes constituent la cause essentielle des nids de poule. Le cycle commence par des fissures dans la voie. Ces fissures naissent de la détérioration naturelle avec le temps du bitume, ou à cause d’une pause mal faite de l’enrobé, d’un passage intensif et des mouvements de la sous-couche de la voie qui se répercutent en surface, ou d’impacts divers sur la voie.

L’eau s’engouffre dans ces fissures, rapidement ou lentement. Cette eau gèle et prend ainsi plus de volume, exerçant une pression sur la chaussée. Quand il y a dégel, l’eau se rétracte et laisse une cavité qui affaiblit la chaussée. Le passage sur cette surface affaiblie finit par créer un trou.

Comment prévenir les nids-de-poule ?

On trouvera plus de nids poule dans les régions froides et sur les chaussées et voies mal entretenues. La meilleure façon de prévenir les nids de poule est de reboucher les fissures sur les voies dès leur apparition, avec un joint bitumineux, à froid ou à chaud.

Un nid-de-poule non réparé va forcément s’agrandir. Il est donc aussi préférable pour prévenir les gros trous de réparer les petits trous dès leur formation.

Quels sont les dégâts occasionnés ?

Sur les véhicules, les dégâts les plus courants sont sur les pneus qui peuvent crever et sur les roues elles-mêmes qui peuvent se déformer. Il existe aussi des risques pour les pièces de direction, les suspensions, l’échappement, voire le châssis si le choc est violent.

Il existe aussi un risque pour les piétons de trébucher ou tomber à cause des trous et il est encore plus important de réparer les nids de poule sur les allées et trottoirs pour lesquelles on est responsable, les incidents pouvant déboucher sur des mises en cause de cette responsabilité.

Comment réparer les nids-de-poule ?

Les 2 méthodes pour simplifier sont d’une part avec de l’enrobé à chaud et d’autre part avec de l’enrobé à froid. On peut aussi parfois réparer avec du béton. Les réparations à chaud concernent généralement de surfaces plus grandes qu’un simple nid de poule, elles sont plus chères, plus compliquées à mettre en œuvre mais plus durables et laissent une chaussée d’aspect plus uni. Réparer de simples trous à chaud n’a pas grand intérêt, autant faire des surfaces plus importantes, compte tenu de la gêne et de la mise en oeuvre qui nécessite souvent un camion, plusieurs ouvriers, une fermeture de la voie.

Quels sont les avantages de l’enrobé à froid ?

  • Le prix : l’enrobé à froid est moins onéreux car la mise en œuvre est plus facile, on se contente de reboucher les trous sur une surface limitée. On évite ainsi de refaire toute une zone. Même avec une durée de vie plus limitée et même si on doit refaire les trous au bout de quelques années, l’avantage prix demeure.
  • Le dérangement très limité : la réparation s’effectue en quelques minutes et la voie est remise immédiatement en service, il n’y a pas de temps de séchage. La gêne est minime, contrairement à l’enrobé à chaud.
  • C’est utilisable en toute saison : les enrobés à froid utilisés par SOS Nids de Poule peuvent être appliqués jusqu’à une température de -20°, donc on peut le faire en hiver, ce qui n’est pas le cas pour de l’enrobé à chaud.
  • Une bonne durée : SOS Nids de Poule utilise des enrobés à froid de qualité qui ont une durée de vie prévue de 5 ans pour une route passante, davantage pour une allée ou un trottoir. Économiquement, par rapport à de l’enrobé à chaud qui dure 10 ans, c’est valable car moins de 2 fois moins cher.

Peut-on reboucher avec du béton ?

Oui, c’est possible, en armant le béton. On le fait quand certains points subissent le poids de camion qui manœuvrent en cisaillement. Le problème du béton est qu’il est plus solide que l’enrobé et qu’à la jointure du béton et de l’enrobé, vous aurez des trous qui vont se former. Le béton a également le même inconvénient que l’enrobé à chaud en ce qui concerne les délais de mise en œuvre et de séchage. C’est en fait à éviter autant que possible mais pas totalement exclu.